Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juin 2010 2 08 /06 /juin /2010 09:44

Il y a 70 ans...Nous sommes en Mer de Norvège. Il est 16H46...

Les 2 croiseurs allemands Scharnhorst et Gneisenau sont en maraude dans la région.

gneisenau

Gneisenau1942 

 Le Gneisenau

 

 scharnhorst02

Le Schnarnhorst

Les 2 navires allemands sont dans cette zone pour perturber les opérations d'évacuation des troupes de la poche de  Dunkerque. Ils repèrent une fumée à l'est de leur position.

Il s'agit du porte-avions britannique HMS Glorious, accompagné des 2 destroyers HMS Acasta et HMS Ardent. Le Glorious est en train de regagner la base navale de Scapa Flow. Une erreur du Commandement britannique fait qu'il n'y a aucun avion en patrouille au dessus des navires britanniques. De plus, les navires avancent à vitesse réduite, certains d'etre à l'abri.

Les 2 croiseurs nazis ne sont repérés que vers 17H00 et ils viennent d'augmenter leur vitesse et foncent à la rencontre des forces britanniques. Les Allemands ouvrent le feu à 17H26. Le Gneisenau frappe le HMS Ardent dans la salle des machines, obligeant ce dernier à faire des zig zag pour se protéger.

A 17H32, l'artillerie des 2 croiseurs allemands (9 canons de 280 mm pour chacun des navires) ouvre le feu sur le porte-avions Glorious à une distance de 26 kilometres. A 17H38, un obus du Gneisenau transperce les hangars superieurs du navire britannique. Le pont d'envol est inutilisable.

08-06c  

 

Le Scharnhorst en train de tirer sur le HMS Glorious.

08-06

Le HMS Glorious en train de flamber.

En 2 heures de temps, les trois navires britanniques sont détruits après avoir tenté de résister. Le HMS Acasta loge une torpille dans les flancs du Scharnhorst, obligeant celui ci à réduire sa vitesse à 26 noeuds et inondant ses soutes à munitions.

Les 2 navires allemands vont ensuite regagner le port norvégien de Trondheim pour procéder aux réparations du Scharnhorst.

08-06b

 En s'éloignant, les croiseurs allemands observent les 3 navires britanniques en train de bruler.

A ce moment, le croiseur lourd HMS Devonshire était à peine à 30 miles du porte-avions HMS Glorious et pouvait intervenir. Mais ils transportait plus de 450 passagers, dont le Roi de Norvège, sa famille et le cabinet norvégiens. Ordre a été donné au Devonshire de ne pas se dérouter pour participer au combat.

Partager cet article

Repost 0
Published by Phil 76 - dans Histoire
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Philippe Maquettes
  • Le blog de Philippe Maquettes
  • : Réalisation de maquettes militaires au 1/35e et collection de miniatures.
  • Contact